PROCHAINE REUNION DE L'ASSEMBLEE CITOYENNE LE VENDREDI 26 JANVIER 2018 A FABREGUES A 19 HEURES
PROCHAINE REUNION DE L'ASSEMBLEE CITOYENNE LE VENDREDI 26 JANVIER 2018 A FABREGUES A 19 HEURES

13 Mars 2010, Jean FERRAT repliait sa moustache

Au printemps de quoi rêvais-tu ?

(site la-bas.org)

 

En 1963, la Radiodiffusion-télévision française interdisait Nuit et Brouillard, de Jean FERRAT. Cette année, 55 ans plus tard, lors de l’hommage à Simone VEIL au Panthéon, un chœur chantait Nuit et Brouillard avec les gestes de la langue des signes :

 « Ils voulaient simplement ne plus vivre à genoux. » Mais comment se relever ? FERRAT donne du cœur pour trouver la réponse. Il a replié sa moustache, il y a juste neuf ans, un 13 mars. Un jour idéal pour le (ré)écouter toute la journée. Commencez par celles qu’on connaît par cœur (Nous dormirons ensemble, Les Cerisiers, Au printemps de quoi rêvais-tu ?, Camarade…), mais aussi d’autres beaucoup moins connues, comme À la une de 1991 :

ET SANS OUBLIER DE REPRENDRE A TUE TETE :

« Cet air de liberté au-delà des frontières
Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige
Et dont vous usurpez aujourd’hui le prestige
Elle répond toujours du nom de Robespierre
Ma France

Celle du vieil Hugo tonnant de son exil
Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines
Celle qui construisit de ses mains vos usines
Celle dont Monsieur Thiers a dit : "qu’on la fusille"
Ma France… »

Exactement le contraire du petit monde de Macron dans son petit costume !

Daniel Mermet

Programmation musicale :
 Jean Ferrat : Camarade
 Jean Ferrat : Ma môme
 Jean Ferrat : Nuit et brouillard
 Jean Ferrat : Que serais-je sans toi
 Jean Ferrat : Pauvres petits c…
 Jean Ferrat : Les jeunes imbéciles
 Jean Ferrat : Le bilan
 Jean Ferrat : 17 ans
 Jean Ferrat : Un air de liberté
 Jean Ferrat : La porte à droite
 Jean Ferrat : Les cerisiers

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© pcf cellule st Georges d'Orques